Parce que les dieux s'ennuient, parce que ce n'est qu'un jeu, parce que seul le plaisir compte.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le pourquoi du comment.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 42
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 23
Localisation : Quelque part dans le cirque

Tous mes secrets...
Âge: 22 ans
Spécialité: Lanceur de couteaux ♥
Péché mignon: Semer le chaos autour de moi ♥
avatar
Eris Bradford
Chaos addict ♥
MessageSujet: Le pourquoi du comment.   Lun Juil 23 2012, 13:08

La Terre a toujours été le terrain de jeu préféré des dieux. Tout le monde le sait, enfin toutes les personnes qui sont censées le savoir. Autrement dit les dieux le savent et les anciens connaissaient la vérité. Ça a commencé il y a bien longtemps, quand Jupiter venait tout juste d’être promu roi des dieux, quand les humains ont été créés par simple caprice et qu’ils ont commencés à accaparer l’attention de tous. Parce que les humains ont toujours été les préférés de toutes les races créées, parce qu’ils ont toujours été tellement amusant. Dotés d’une volonté propre et se faisant pourtant tellement facilement manipuler, de véritables petites marionnettes. Et le pire c’est qu’ils ne s’en rendent pas compte, ce qui rend le jeu d’autant plus amusant bien évidemment ! Oh bien sûr, il fut un temps où tout était différent, au tout début tout le monde savait, l’âge d’or, la période de gloire des dieux, mais aujourd’hui ils ont tous oubliés, la religion polythéiste a disparu au profit de celle monogame. Mais s’ils savaient les pauvres…

Les dieux n’ont pas disparu eux. On les a peut-être oubliés mais ils sont toujours là, et ils n’apprécient que très moyennement le fait d’avoir été relégué au rôle des antiquités inexistantes. Vous saviez que les divinités ont la rancune tenace ? Et surtout Eris, notre chère déesse du chaos. Oh, elle, elle l’a très mal pris, sans doute plus que les autres. Le fait que de misérables insectes d’humains osent renier leurs créateurs, qu’ils osent les oublier et continuer de vivre leur vie bien tranquillement tandis que les dieux sont obligés de s’adapter à ce nouveau crétin de Dieu tout puissant… C’est insupportable ! Surtout qu’il s’y croit le petit nouveau, c’est limite s’il ne traite pas se congénères comme des larbins, sous prétexte que c’est lui qui a le plus de pouvoir à présent… sans blague, il a raflé tous les fidèles des autres dieux au fil des siècles ! C’est d’ailleurs un miracle qu’ils soient tous toujours en vie ! Quand on cesse de parler des dieux, ceux-ci finissent par disparaitre progressivement, jusqu’à ce que toute histoire sur leur compte finisse par disparaitre. C’est véritablement angoissant de vivre dans l’attente de mourir, aussi vulnérable qu’un humain alors qu’on est censé être immortel ! Bien évidemment les dieux ne se laissent pas faire, après tout il y a toujours bien un prof quelconque de latin ou d’histoire pour parler d’eux à une ribambelle de gamins avides de ne rien faire pendant une heure de cours, alors il survivent mais la vie n’est plus aussi amusante qu’avant. Avant, c’étaient eux qui contrôlaient le destin des humains, aujourd’hui le nouveau dieu unique à décrété que les humains ont droit au libre arbitre, résultat les dieux chôment et s’ennuient ferme.

Alors il a fallu trouver une solution, quelque chose pour se distraire et oublier cette vie en sursis, trois fois rien, juste un nouveau jeu pour les dieux. Et c’est Eris, la déesse du chaos qui a fini par trouver un nouveau jeu assez amusant : se rendre sur Terre et se mêler aux humains. Mais attention, pas de n’importe quelle manière ! Les dieux ont créés un cirque, un lieu particulier qui ne cesse de changer, de l’extérieur ce n’est qu’un simple cirque un peu miteux mais dedans… on y trouve un vrai paradis. Les humains ont lancés des rumeurs folles sur cet endroit comme quoi il serait maudit et dangereux ce qui est loin d’être le cas. Après tout, tout le monde sait que les Hommes racontent n’importe quoi à longueur de journée, d’ailleurs si vous demandez aux résidents s’ils se sentent maudits, ils vous répondront sans doute qu’ils n’ont jamais connu de plus douce malédiction. En effet, sous sa couverture de cirque, Kamigami Saakasu n’est rien d’autre qu’une maison close assez particulière. Les humains qui y rentrent y viennent de leur plein gré et ont chacun une spécialité dans le monde du spectacle comme lanceur de couteaux, danseur, trapéziste, … Après tout, il faut tout de même assurer les représentations hebdomadaires du cirque et le reste du temps il ne sert qu’à masquer la véritable nature de ses activités. Il en va de même pour les dieux, chacun ayant sa propre spécialité, Eris et Aphrodite gèrent le cirque côte à côte, bien évidemment il y a toujours des hauts et des bas, si la déesse du chaos préfère s’occuper des affaires et du côté plus pervers, la déesse de l’amour s’arrange pour recruter les membres et s’assurer qu’ils aiment suffisamment leur vie à Kamigami Saakasu pour ne pas vouloir le quitter. Il n’est pas rare de voir les deux déesses en venir aux mains pour arranger un problème, elles ne sont pas vraiment les meilleures amies du monde alors les discutions finissent souvent en crêpages de chignons. Enfin, après viennent les autres dieux qui entre deux représentations s’arrangent toujours pour laisser libre court à leur fantaisie, on dit que le cirque est un repère de perversion mais ce sont juste les étrangers qui ne peuvent pas comprendre le principe, peu importe qu’on soit humain ou dieu, peu importe la manière dont on y parvient, à Kamigami Saakasu, seul le plaisir compte, rien d’autre.

Maintenant, le plaisir diffère pour chacun. Quand pour certains il s'agit simplement de sexe, pour d'autres c'est bien plus que cela parce que si tout ne se résumait qu'au plaisir charnel, ça ne serai pas réellement intéressant. Après tout les dieux ont souvent eu l'habitude de faire des enfants à demi-mortels pour le simple plaisir d'une nuit alors pourquoi ne pas continuer ainsi ? Non, cette fois-ci le but du jeu est différent, parce qu'après tout, tout ça n'est qu'un jeu, un immense échiquier pour les dieux, histoire de les distraire un peu. Oui il s'agit bel et bien de plaisir, mais ce sont plus les coups bas et mensonges, les secrets et les ruses qui donnent une saveur particulière à la vie au cirque. C'est le fait de voir un dieu s'éprendre pour un simple mortel, d'en voir un autre se faire poignarder dans le dos par un ami, le fait de vivre tout simplement et de pouvoir manipuler les humains tranquillement comme autrefois. Au cirque, on ne peut faire confiance à personne, c'est une règle de base pour survivre, il y a juste des alliances et des ennemis, le tout saupoudré par un nuage de plaisir. Une sorte de jeu du chat et de la souris, reste à savoir si vous serez plus prédateur ou proie sans défense.

_________________


Partager ? Je prends et je donne. Mais je ne partage jamais. Et malheureusement pour toi, Invité, je prends toujours plus que je ne donne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamigami-saakasu.forumaction.net
 

Le pourquoi du comment.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi et comment les déchets nucléaires sont-ils retraités à La Hague ?
» le pourquoi du comment, on voit enfin le bout du tunnel
» Comment ne plus se réveiller à 5h du matin!
» Nez bouché en profondeur jusque dans la gorge
» Vivre sans compte en banque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kamigami Saakasu :: Paperasse administrative :: Règlement & histoire :: Histoire-